top of page

L'art de la soustraction


Vous débutez votre semaine et vous sentez déjà la surcharge (voir la surchauffe) ?


Lorsque nous nous sentons débordés.es et dépassés.es, plusieurs d'entre nous avons le réflexe de chercher de nouvelles stratégies ➕d'addition➕ , c'est à dire ajouter quelque chose (objet, tâche, action) dans le but de faciliter les choses ou de gagner en efficacité.


Des exemples?


◾ Suivre un tutoriel pour apprendre à mieux planifier

◾Acheter le tout dernier gadget qui nous permettra de cuisiner des repas plus rapidement

◾Prendre des cours de yoga et de méditation pour se calmer

◾Apprendre aux enfants à se ramasser et à faire leur lavage


Mais quand notre assiette déborde déjà, en ajouter n'est pas une bonne idée en général.


J'ai envie, ce matin, de vous introduire à la notion de

➖ soustraction ➖


Voici en quoi cela consiste :


Je vous invite à regarder votre liste de choses à faire aujourd'hui ou cette semaine (ou de regarder votre agenda) et de vous poser la question suivante :


⭐ Que puis-je soustraire de cette liste ? ⭐


Voici quelques critères (non exhaustifs) pour identifier les tâches/activités à enlever :


❌ Elles demandent beaucoup d'efforts pour peu d'impact

❌ Ne pas les faire à court terme ne compromettra en rien votre bon fonctionnement global

❌ Elles vous drainent de votre énergie et ne vous procurent aucun plaisir

❌ Elles ne sont pas essentielles à l'atteinte de vos objectifs de vie

❌ Elles ne permettent pas de faire vivre vos valeurs


À tous les jours j'accompagne des personnes épuisées qui souhaitent une vie plus équilibrée.


Et le premier pas est souvent de faire de l'espace pour opérer le changement.


Et ça implique de faire des soustractions.

Comments


bottom of page