top of page

Pénurie de quoi au juste?


Et si la pénurie de main-d'œuvre n'était pas l'enjeu?

Si elle était plutôt un symptôme?


Et si le cœur du problème était une autre type de pénurie?


Peut-être manquons-nous :


💡De modération?

💡De capacité à prioriser?

💡De reconnaissance de nos limites?

💡D'objectifs de croissance réalistes?


Il y a un déséquilibre apparent entre les aspirations actuelles de croissance (économiques, personnelles, etc.) et les ressources pour y arriver (environnementales, capacité humaine, etc.).


Je connais bien la réalité des entreprises. Je les accompagne depuis plus de 20 ans. Et depuis toujours, on me demande de contribuer à faire plus : de performance, d'engagement, de mobilisation, de capacité à livrer des résultats, de leadership, etc.


Et je sais très bien que cela s'inscrit dans une dynamique complexe et intriquée d'objectifs de croissance, de pression financière due à des dettes pour générer ladite croissance, d'attentes élevées de la part des investisseurs, de volonté de survie de l'entreprise, de faire une différence dans le monde, etc.


Je sais les enjeux.


Mais j'ai la profonde conviction qu'il est actuellement difficile, voire impossible, de faire plus avec ce qu'on a. Il nous en manque déjà tant. Au plan humain, notamment.


Peut-on commencer à envisager une réflexion profonde sur le fait de trouver un rythme [de vie, de croissance, de performance, de fonctionnement global] qui soit sain et viable?


Et si vous avez envie de pousser un peu plus loin votre réflexion, je vous invite à vous inscrire à ma formation en ligne Prendre la route de l'ÉQUILIBRE. Je vous y enseigne une démarche concrète et réaliste pour faire votre premier pas vers une vie équilibrée.

Comments


bottom of page